Quels sont les points positifs et négatifs de yuka ?

Yuka est un logiciel applicatif créé en 2017, développé par Yuca SAS, distribué gratuitement par des plateformes de téléchargement comme  Google Playstore ou Apple Store et pouvant être installé sur un mobile iPhone ou Android ou tablette. A l’origine, il s’agit d’une application collaborative qui est spécialement conçue pour :

  • Faciliter le choix des meilleurs produits pour la santé,
  • Encourager les industriels à l’amélioration de la qualité de leurs produits,
  • Lire le code barres ou les étiquettes des produits à shopper,
  • Obtenir les détails de la composition des produits,
  • Déposer les notes (vert ou rouge) des produits,
  • Recommander des meilleurs produits équivalents.

Toutefois, yuka présente également des imperfections ! Voila pourquoi, vous devez vous informer au préalable sur les différents avis autour de cette application pour mieux l’utiliser depuis votre téléphonie mobile. Pour cela, nos avis sont basés sur l’analyse de : 

En parallèle : Où dénicher un PC portable pas cher ?

  • Ses points forts
  • Ses imperfections,
  • Sa différence avec les autres applications mobiles concurrentes,
  • Et quelques conseils pratiques pour l’améliorer.

Yuka : les principaux points forts 

Objectifs de sa création

Source image : Pixabay

Avant la réalisation de ce projet, ses créateurs souhaitent éclaircir les points suivants au profit des consommateurs (professionnels ou particuliers) des produits alimentaires ou cosmétiques. A savoir :

  • La lecture numérique des étiquettes de produits,
  • Le jugement personnel sur la qualité de la composition des produits pour enfants,
  • La notation desdits produits,
  • La lutte contre les arnaques.

Aspect technique

Yuka est une application mobile :

Dans le meme genre : Yapeol : Avis sur cette plateforme de streaming pour film ou série 2022

  • Est le fruit de la révolution numérique,
  • Téléchargeable gratuitement depuis Apple Store ou Google Play Store,
  • Facile à installer sur votre iPhone ou Smartphone ou Tablette,
  • Lisible en 3 langues internationales : Français, Anglais, Espagnol,
  • Prévenant les risques d’arnaque,
  • Une création française avec licence propriétaire.

Côté fonctionnement

C’est une application indépendante fonctionnant suivant un système de vérification à posteriori. Pour ce faire, il faut :

  • Scanner le code-barres des produits depuis votre téléphonie mobile,
  • Recevoir des fiches produits libres contenant la teneur des produits alimentaires ou cosmétiques,
  • Obtenir des recommandations de produit plus sain si besoin,

Par conséquent, yuka conserve l’historique des produits et donne des notes pour chacun d’eux qui sont déjà scannés. 

Concernant les critères de notation, les produits alimentaires peuvent être jugés excellent ou médiocre ou mauvais selon la qualité nutritionnelle ou la qualité biologique ou encore de l’existence d’additifs a risque. De l’autre, la qualité et/ou la notation des produits cosmétiques seront jugés suivant les avis des établissements officiels ou les data bases scientifiques mondiales ou encore des bases scientifiques. 

Côté réputation

Depuis l’année 2019 jusqu’à ce jour, yuka :

  • Est téléchargé des millions de fois,
  • Regroupe plus d’une dizaine de millions d’utilisateurs en France, en Europe et aux Etats-Unis,
  • Accessible également aux utilisateurs belges, canadiens, suisses, espagnols, irlandais, Luxembourg et anglais,
  • Est gérée par les 11 salariés de la société Yuka SAS.

Aspect pratique

Pour les utilisateurs, c’est une application collaborative :

  • Détaillant les menus en portion, en poids et en calories,
  • Renseignant l’équilibre des régimes et menus,
  • Indiquant les teneurs en sel ou en sucre ou en graisse ou en fibre ou en protéine,
  • Informant la teneur sur les colorants,
  • Conservant la base de données alimentée par des professionnels et particuliers,
  • Scannant les produits alimentaires et cosmétiques,
  • Aidant les consommateurs à juger sur la qualité ou non des produits choisis,
  • Recommandant les produits de remplacements.

Elle est également accessible à tous :

  • Aux mères de famille soucieuses de la qualité de la nourriture consommée au quotidien,
  • Aux professionnels de la restauration,
  • Aux diététiciens,
  • Aux étudiants.

Côté fiabilité 

En effet, cette application :

  • Stocke des données objectives,
  • Fonctionne de manière indépendante,
  • Travaille de manière transparente,
  • Utilise des bases de données ouvertes et scientifiques (Skin Depp, Tedx List, SIN list),
  • Utilise également différentes sources émanant des avis ANSSAET ou de l’ANSMPS ou du CSSC ou du CIRC ou encore du CNRS,
  • Repose sur des études scientifiques,
  • Note les produits bios.

Impact pour les industriels du secteur agroalimentaire

Yuka contribue à la transparence des produits disponibles et commercialisables sur les plateformes dédiées. Ce qui par conséquent incite les industriels en agriculture et cosmétique à renforcer la prise de conscience et améliorer la qualité de leurs produits

La détection de l’utilisation de certains ingrédients incriminés peut pousser les industriels à mieux satisfaire les attentes des consommateurs. Autrement dit, cet outil constitue un pouvoir d’influence sur la compétition des industriels et sur les marques

Yuka : les différentes critiques s’y rapportant

Imperfection du critère de notation

De prime abord, les critères de notation des produits par yuka sont encore insuffisants et n’ont pas de base solide suffisante. En effet, ils se fondent sur des méthodes de pondération produites par algorithme.  

  • Les propriétés nutritionnelles : énergie, fibre, sel, sucre, protéine, graisse saturée, fruits et légumes seulement,
  • Les conditions de la détection des additifs à risques,
  • La labellisation bio.

Mis en cause du principe de précaution

Concernant le principe de précaution, la fiabilité de la notation et la quête d’un juste équilibre restent encore un point d’interrogation. 

Autres remarques importantes

Il faut également y ajouter que :

  • Le risque de dénigrement des produits de marque,
  • L’absence de rigueur scientifique pour le traitement des additifs,
  • L’absence d’étude épidémiologique,
  • L’imperfection des critères de notation,
  • Les bases de données sont encore payantes,
  • La mise en cause de la réputation des industriels utilisant des additifs incriminés,
  • Le risque de défiance des consommateurs,
  • L’insuffisance des informations nutritionnelles,
  • Le défaut d’affichage des ingrédients,
  • Le risque de troubler le comportement.

Yuka : Différence avec les autres applications concurrentes

On dénombre 4 applications qui se mettent en compétition avec yuka. A savoir : Open Food Facts, Y’a quoi dedans, Foodvisor, Scan Eats ou encore Kwalito. 

Open Food Facts

Il s’agit d’une création de base de données ouverte et libre sur l’ensemble des nourritures disponibles dans toute la planète. 

Y’A Quoi Dedans

Celle offre aux utilisateurs :

  • La possibilité de déchiffrer les compositions,
  • Détecter les additifs et composants critiqués,
  • Scanner les produits via Open Food Facts.

Foodvisor

Les objectifs de sa création étant de :

  • consulter le contenu de votre nourriture avant consommation,
  • suivre efficacement votre régime,
  • éviter la perte d’autonomie,
  • photographier votre repas avant consommation,
  • Scanner les produits,
  • Personnaliser vos besoins nutritionnels,
  • Inclure vos informations personnelles pour s’aligner à vos objectifs.

Scan Up

Celle-ci est une création française vous aidant :

  • à décommander les nourritures ultra-transformées,
  • découvrir les aliments sains et adaptés à votre régime,
  • assurer ses courses en ligne,

Kwalito

Celle-ci peut :

  • décrire à l’avance votre type de régime,
  • informer sur la compatibilité des produits avec votre régime,
  • convenir aux utilisateurs de différents régimes,

Par contre, yuka est une application mobile réalisée par une start-up française. Les objectifs étant de pouvoir faire ses courses, découvrir les ingrédients des produits, observer les composants le plus souvent défavorables pour la santé ou régime alimentaire et acheter des produits présentant une moyenne teneur en sucre ou sel ou protéine ou autre. Toutefois, de nombreuses imperfections ont été constatées lesquelles il faut encore optimiser au risque d’être jugé comme une pratique de dénigrement. Elle ne connaît également l’ultra transformation des produits. 

Yuka : Quelques conseils pour l’améliorer 

Comme parmi tant d’autre technologie numérique réalisée, il est toujours possible de prendre note des critiques pour optimiser la qualité et la réputation de la plateforme collaborative yuka.

Voici quelques recommandations :

  • Inclure des bases scientifiques fiables,
  • Enrichir les critères de notation de la plateforme,
  • Inclure différents types de régimes alimentaires adaptés à tous les profils,
  • Améliorer les conditions de dosage,
  • Introduire un mode de calcul par portion,
  • Inclure dans les critères de notation l’ultratransformation des produits.

Source image à la une : Pixabay