Disney+ prépare son expansion sur d’autres marchés

Disney+ est arrivé au Brésil cette année 2021 et le groupe lancera déjà Star+, un service de streaming axé sur le public adulte, le 31 août en Amérique latine. Et l’entreprise de Mickey Mouse ne s’arrête pas. La plateforme sera lancée sur trois marchés asiatiques plus tard cette année.

A voir aussi : Zoodles crémeux et citronneux Keto

Bob Chapek, PDG de Disney, a déclaré, lors d’une conférence téléphonique sur les résultats fiscaux du deuxième trimestre, que le service arrive en novembre à Hong Kong, Taïwan et en Corée du Sud. Disney+ est donc lancé sur ces marchés un mois seulement après son arrivée au Japon en octobre.

En savoir plus :

A découvrir également : Vivo Easy Prime augmente la franchise et le cashback sans changer de prix - Télécommunications - info

La

planification des services a connu un changement, la première en Europe centrale et orientale étant reportée à l’été de l’hémisphère Nord de 2022. L’idée de Disney est de pouvoir être plus présente dans certaines parties du Moyen-Orient et d’Afrique du Sud.

Disney+ s’est terminé en juin avec 116 millions d’abonnés payants. Le montant est plus du double des 57,5 millions de clients en même temps en 2020. Hulu, qui appartient également à The Walt Disney Company, a atteint 42,8 millions d’utilisateurs, soit une valeur de 21 % supérieure à celle de l’année précédente, et ESPN+, le streaming sportif de l’entreprise, a augmenté de 75 %, avec 14,9 millions d’abonnés.

Le nombre d’abonnés Disney+ a plus que doublé en un an. Image : Shutterstock

Les revenus directs des consommateurs ont augmenté de 57 % à 4,3 milliards de dollars (22,5 milliards de R$), avec une baisse des pertes d’exploitation, passant de 0,6 milliard de dollars à 0,3 milliard de dollars. Cette baisse de perte est due à de meilleurs résultats à Hulu, compensant ainsi la perte de Disney+.

La

plateforme phare de Mickey a souffert des coûts de programmation et de production, de marketing et de technologie. Les abonnements à Premier Access et le chiffre d’affaires du trimestre en cours avec « Cruella » ont partiellement compensé le problème. La croissance des abonnés et la hausse des prix de détail ont reflété une hausse des revenus d’abonnement.

Via : Nouvelles télévisées à large bande