L’air intérieur : comment analyser sa qualité et lutter contre sa pollution ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, l’air intérieur se révèle plus pollué que l’air extérieur. Or, une mauvaise qualité de l’air intérieur peut provoquer des problèmes d’allergie toute l’année, ainsi que d’autres pathologies comme des maux de tête fréquents. Alors, comment analyser la qualité de cet air ? Quelles sont les actions à mener chez soi ou dans son entreprise pour lutter contre sa pollution ? Nous vous apportons quelques éléments de réponse à ces différentes questions.

Comment analyser la qualité de son air intérieur ?

Pour analyser la qualité de votre air intérieur, deux options s’offrent à vous : effectuer l’opération vous-même ou la confier à des spécialistes. Si vous choisissez la première solution, vous devez utiliser des kits dédiés vendus sur Internet ou dans des magasins spécialisés. Toutefois, cela ne vous garantit pas toujours des résultats d’analyse fiables.

Dans le meme genre : Comment choisir les meubles de sa cuisine ?

En revanche, avec une équipe spécialisée comme celle opérant dans le laboratoire de microbiologie à Longueuil, la qualité de votre air intérieur sera testée dans les règles de l’art. De fait, les experts en la matière possèdent les connaissances et les équipements nécessaires pour mener convenablement cette tâche. Avec ceux-ci, vous obtiendrez donc des résultats d’analyse entièrement fiables et bien détaillés. Ils vous fourniront également des recommandations concernant les étapes à respecter si votre intérieur comporte des agents polluants.

Comment lutter contre la pollution de son air intérieur ?

Air purifier in cozy white Living room for filter and cleaning removing dust PM2.5 HEPA at home with woman exercise yoga in background,for fresh air and healthy life,Air Pollution Concept

Dans le meme genre : Comment choisir un spécialiste de la pose de fenêtre

Les résultats d’analyse de votre air intérieur montrent que votre logement ou vos locaux renferment de nombreux agents polluants ? Ou encore voulez-vous préserver la qualité de votre air intérieur afin de jouir d’une bonne santé ? Voici quelques actions simples à mener pour assainir l’air intérieur ou lutter contre sa pollution.

Aérer régulièrement son intérieur

Ce petit geste anodin permet d’évacuer les particules et de faire circuler l’air intérieur dans votre logement ou votre bureau. Ainsi, laissez les portes ou fenêtres ouvertes dans la mesure du possible. À ce sujet, l’ADEME recommande par exemple d’aérer pendant 10 minutes le matin et durant 10 minutes aussi le soir pour renouveler fréquemment l’air dans les pièces. Dans la même optique, vous devez aussi entretenir régulièrement vos systèmes de ventilation.

Choisir des produits plus sains pour son intérieur

De nombreux produits utilisés au quotidien contribuent à la pollution de l’air intérieur. Pour éviter cela autant que possible, tournez-vous vers des produits étiquetés « A+ ». En effet, ceux-ci renferment très peu de polluants, et ils se révèlent donc moins dangereux pour la santé.

Autre action importante à mener pour limiter la pollution de votre air intérieur : entretenez régulièrement vos appareils électroménagers. Ceci concerne notamment les chauffages, les chaudières, la ventilation, les fours, etc. Ils constituent autant d’équipements qui peuvent émettre des particules fines ou gaz polluants s’ils ne s’entretiennent pas bien.

Éviter l’humidité de l’air intérieur

L’un des principaux facteurs de la pollution de l’air intérieur reste l’humidité. Un intérieur humide renferme plus de polluants et favorise le développement des moisissures. En parlant de ça, sachez que l’humidité d’une pièce doit normalement se situer entre 40 et 60 %. Lorsque vous sollicitez des professionnels pour évaluer la qualité de l’air intérieur chez vous, ils vous préciseront également le taux d’humidité.

Si vous dépassez des seuils recommandés, aérez souvent pour lutter contre l’humidité de l’air intérieur. Vous pouvez aussi penser à absorber l’excès d’humidité grâce à un déshumidificateur. D’un autre côté, soyez vigilant avec certaines activités polluantes comme le bricolage, surtout lorsque celui-ci nécessite l’utilisation des peintures. Le mieux serait d’effectuer ces tâches à l’extérieur.

© 2023 Tous droits réservés
|
MENTIONS LEGALES
|
CONTACT