Faire un chèque : toutes les démarches importantes en 7 étapes !

En France, le chèque est un moyen de paiement très utilisé au quotidien. Toutes les banques proposent des chèques disposant :

  • Le même format
  • Le même style de présentation.

A noter qu’il est facile de remplir un chèque, à condition bien sûr, de bien suivre étape par étape les processus :

A découvrir également : Cacmds : tour d’horizon sur la gestion des comptes en ligne Cacmds

  • D’inscription
  • De remplissage 

Savoir les remplir permet également d’avoir des informations très utiles et pratiques pour éviter la fraude ou le faux. Découvrez dans cet article, les 7 étapes les plus pratiques et simples pour faire un chèque. 

A noter que chaque étape est nécessaire voire primordiale pour garantir la validité d’un chèque et ceci quelle que soit votre commande. Pour remplir et faire un chèque, il est préférable :

Cela peut vous intéresser : Investissements financiers 2022 : l'année idéale pour miser en bourse

  • D’utiliser un stylo noir à bleu.
  • Les crayons ne sont pas autorisés.
  • Éviter les ratures et dans de tels cas, remplacer le chèque par un tout nouveau chèque.

Faire un chèque : les 7 étapes clés pour ne pas perdre

Source image : Pixabay
  • Entrez le montant en chiffres 

Sur un chèque, le symbole € est placé à droite de la case avec une bordure épaisse. Il suffit d’y entrer la valeur en chiffre de l’argent. Par exemple, pour 50€20, il suffit d’entrer 50,20. Certains ajoutent le signe €, mais pas nécessairement. Vous pouvez ajouter une ligne pour remplir l’espace restant et ainsi éviter les détails supplémentaires ou les ajouts supplémentaire à l’origine des faux et des fraudes. 

  • Indiquer le montant de l’argent en toutes lettres

Dans la première ligne qui se trouve du côté gauche, vous pouvez entrer le montant du chèque en lettres. Il est important d’indiquer en toutes lettres le montant de l’argent qui sont en centimes. Pour un prix de 50,20 €, il suffit de taper « cinquante euros et vingt centimes ». Il est préférable de remplir l’espace restant sur la ligne pour éviter les ajouts frauduleux et toutes tentatives de faux de la part du bénéficiaire. 

 

Il est primordial de ne jamais laisser des espaces vides avant et après la ligne dédiée à l’inscription du montant (en chiffre ou en lettre). 

  • Indiquer le bénéficiaire

Le bénéficiaire est la personne qui qui encaisse votre chèque. Il doit être inscrit sur la grande ligne qui se trouve sur le côté gauche, la ligne commençant par la lettre « a … ».

S’il s’agit d’une personne ordinaire, vous pouvez entrer « monsieur » ou « madame » accompagner du nom de la personne. En revanche, s’il s’agit d’une entreprise, il est important d’indiquer le nom indiqué sur votre facture. La précision est importante sur toutes les lignes pour que le chèque soit bien encaissé par la personne bénéficiaire. Vous vous demandez peut-être s’il est rédigé le chèque au nom de deux bénéficiaires ? La réponse est oui, consultez cet article pour plus d’informations.

  • Définir l’emplacement

Le lieu doit être fournis sous le montant en chiffres de l’argent, au-dessus de la signature. La ligne commence généralement par « à ». Vous devez préciser la commune dans lequel vous vous trouvez lors de la rédaction du chèque.

  • La valeur de l’inscription de la date

En dessous de la case « Lieu », au-dessus de la signature, il y a une ligne permettant de fournir la date. La ligne commence par un « le ». Cet élément est essentiel et détermine la durée de validité du chèque en question, qui est provisoire en fonction bien évidemment du temps. Pour de plus amples informations relatives à cette section, consultez notre article : Quelle est la durée de validité des chèques ?

Vous pouvez demander au bénéficiaire d’encaisser immédiatement ou ultérieurement, par exemple au début du mois suivant, le chèque. Toutefois, il est nécessaire d’indiquer la date exacte de l’inscription du chèque. Indiquer une date antérieure ou ultérieure est interdite et des poursuites judiciaires sont possibles dans le cas de l’inscription de telle date. 

  • Déposer la signature

La dernière étape consiste apposer sa signature sur le chèque. Il n’y a aucune valeur apposée au chèque sans signature. Le mot « signature » suivi d’un espace déposé sur le chèque vous indique où signer. Il est conseillé de ne pas empiéter sur le bas du chèque. Utilisez toujours la même signature pour véritablement valider le chèque. La signature doit correspondre à celle que vous avez fournie à votre banque lors de l’ouverture du compte.

  • Ne surtout pas oublier le talon du chéquier

Lorsque la facture est retirée du chéquier, vous n’avez aucune information sur le bénéficiaire et le montant. Il sera très difficile d’opérer une gestion efficace de votre budget. En remplissant le talon du chèque avec la date, le bénéficiaire et le montant, vous disposerez de toutes les informations nécessaires pour retracer le budget sur votre compte. De plus, le numéro de chèque vous permettra de faire une action en cas de contestation. 

 

Quelques informations importantes pour faire un chèque

La somme en chiffre doit être identique à celle en lettre. En cas de doute, la mention écrite s’applique.

Par conséquent, il est important de rendre lisible le montant de l’argent en lettre. Voici quelques règles d’orthographe pour écrire des nombres en lettres. 

  • Les chiffres restent toujours invariables, c’est-à-dire qu’ils ne prennent pas de « s ». Il y a quelques exceptions.
  • 20 (vingt) et 100 (cent) s’écrivent avec un « s » sauf si un autre chiffre les suit. Écrivons 202 (deux cents) et 200 (deux cents).
  • Écrivons quatre-vingt (80) et quatre-vingt-un (81).

D’un point de vue légal, 

  • Il est déconseillé de signer un chèque en blanc à l’avance, c’est-à-dire sans avoir inscrit le montant.
  • Si votre chèque est écrit par une machine, évitez surtout d’apposer votre signature que lorsque toutes les informations imprimées sont valides et exactes.

Sinon, votre signature renforcera l’idée que vous avez acceptés et confirmez toutes les informations inscrites sur le chèque à savoir : le montant, votre nom, etc. 

Faire un chèque : effectuer une opposition sur un chèque

Selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France, en 2020 : 

  • La fraude relative au chèque a augmenté de 30 %
  • L’utilisation des chèques a diminué de 25 %
  • 538 millions d’euros ont été recensés.

Par conséquent, il est très important de rester prudent.

  • Veillez à ce que vous n’en disposez que de peu de chéquiers à domicile
  • Gardez-les à l’abri des voleurs potentiels, dans des emplacements secrets loin des regards discrets.

Vous ne pouvez faire l’opposition au paiement d’un ou plusieurs chèques qu’en cas de :

  • Perte
  • Vol
  • Utilisation frauduleuse

Etre insatisfait d’une chose achetée ou d’un service offert ne vous permet aucunement l’opposition de chèque. C’est une justification incomplète. 

Pour effectuer l’opposition de paiement d’un chèque,   

  • Contactez immédiatement votre banque avec le numéro d’urgence pour lancer l’opposition au paiement d’un chèque qui est volé ou perdu ou bien qui dénote la fraude et le faux.
  • Si quelqu’un a volé le chéquier, rendez-vous au poste de police pour porter plainte.
  • Validez l’opposition par écrit à la banque, adressez une lettre à la banque, mentionnant le numéro du chèque concerné.

Source image à la une : Pixabay